Dans ce nouvel article vous verrez pourquoi il est important de bien connaître ses mécanismes de défense si on veut entreprendre, et réussir.

Mécanisme de défense kézako ?

Un mécanisme de défense est une stratégie d’adaptation que l’on se construit dans le but de… survivre. Plus grossièrement ce sont des stratégies que l’on a intériorisé et qui nous permettent de nous adapter et nous défendre en société face aux autres.

Parfois on vit de réelles blessures qui peuvent littéralement nous bloquer et nous empêcher d’avancer. Comme je l’expliquais dans un article sur les pervers narcissiques, parfois l’individu se construit une personnalité tout à fait pathologique. Bien souvent la relation parent-enfant en est l’origine. Mais je ne suis pas psy !

J’ai donc appris par moi-même qu’il existait des personnes qui utilisent ces stratégies (qui ne fonctionnent pas) tous les jours autour de moi.

J’ai récemment découvert les passif-agressifs.

En gros ce sont des personnes qui n’expriment pas leur colère. Ils la gardent pour eux et quand quelque chose ne leur va pas chez l’autre, ils se montrent indifférent, n’écoutent pas l’autre, dans le but de les énerver (en réalité pour se venger). L’autre se met ainsi en colère et ce qui leur permet de jouer le rôle de la victime dans l’histoire.

Un autre indice est le terme « oui mais » !

Ces relations peuvent nuire à notre activité. En effet, 80% des gens tout autour de nous se situent dans le triangle de KARPMAN : victime-sauveur-persécuteur. Cela signifie que la plupart des gens se victimisent, rejettent la faute sur les autres, ou maltraitent les autres (les bourreaux, les persécuteurs).

Comment sortir de ce shéma ?

Tout d’abord avoir conscience que l’on est dans ce triangle infernal est le point de départ. Ensuite, il faut apprendre à être présent et prendre la responsabilité de ce que l’on vit. Enfin, si besoin il ne faut pas hésiter à se faire aider par un psychothérapeute si nous n’y arrivons pas tout seul. MAIS, vous pouvez aussi utiliser des outils comme : la gestalt thérapie, l’acupuncture, l’EFT ou tout autre moyen. L’idée est de sortir du schéma.

Quid des 20% ?

Une minorité seulement de personnes vivent dans le triangle de COOSMAN: pouvoir-permission-puissance

Ils se posent souvent les questions suivantes: que puis-je me permettre ? Est-ce que je peux le faire ? Etc. Dans ce triangle la personne se tient debout et reconnaît la responsabilité de sa vie.

Causes

La plupart des gens grandissent dans des familles dysfonctionnelles, ce qui amène des problèmes d’estime de soi, de victimisation plus tard à l’âge adulte. C’est pourquoi je vous partage cet article sur l’importance de bien faire la différence entre être responsable de ses actes ou bien se victimiser. Il existe pour cela des outils pour sortir de ces schémas.

Conclusion

Pour entreprendre il faut avoir une attitude d’adulte. Reconnaître que l’on est seul face à ses responsabilités et être présent (même quand tout va mal). La plupart d’entres-nous nous mettons dans des relations assez rapidement et jouons des rôles de victime-sauveur ou persécuteur. Au fond nous avons peur de perdre le pouvoir, de ne pas recevoir assez d’amour. Si vous êtes dans cette situation vous devriez vous faire aider avant de vous lancer dans une quelconque entreprise.

Recevoir gratuitement les dernières publications

(1 publication par semaine en moyenne)

Chaque semaine recevez les derniers articles et podcast directement dans votre boîte mail 

No votes yet.
Please wait...