Comment réussir en partant de ZERO

Aujourd’hui il est de plus en plus difficile de ne pas réussir à entreprendre. Tellement les formations en investissement ou entreprenariat pullulent sur le net ! Mais se lancer relève du parcours du combattant si on ne comprend pas quelques principes de bases qui peuvent nous sauver la vie (si-si, vraiment, vous allez voir pourquoi).

Principe numéro 1 :  FAIRE au lieu de REFLECHIR

Réfléchir c’est bien, mais ça ne fait pas tout. Un exemple récent est celui de ma compagne. Elle est puéricultrice et rêve de se lancer dans des consultations à destination des parents qui viennent d’avoir un bébé. Nous avons des amis communs qu’elle conseille déjà. Elle travaille déjà dans un service de néonatalogie. Autrement dit : elle connaît bien son marché !

Mais son défaut principal c’est qu’elle passe son temps à réfléchir plutôt que d’agir. Résultat ? Elle n’a encore rien commencé. Ce n’est pas de sa faute car c’est ce qu’on lui a appris à l’école. Et c’est ce qu’on nous raconte tout le temps partout dans notre société : contrôler tout et quand on est sûr se lancer…

Le problème en agissant comme ça c’est qu’on est scotché. On agit pas. Au final, cela fait 6 mois qu’elle réfléchie et cherche à être la meilleure alors que le meilleur moyen de tester un business est de lancer un version minimale de son produit (Produit Minimum Viable) et de voir si ça marche. Car si votre entrepreprise ne marche pas, si vos futurs clients ne s’intéressent pas à votre produit ou service, vous aurez travaillé 6 mois pour rien. Et en tant qu’investisseur ce n’est surtout pas cela que l’on recherche.

Vous devez donc lancer une version test ou bêta et lancer votre entreprise pour tester sa validité maintenant.

Principe numéro 2 : respecter SON rythme

Ce point est très important. J’ai fais des études d’infirmier. Durant ma formation j’ai dû arrêter pendant un an pour mettre de l’argent de côté. Car je n’avais pas les moyens. J’ai donc travaillé comme aide-soignant. Au Pôle Emploi de ma région, le préposé m’a dit que je ne devais pas m’arrêter pendant un an si je voulais avoir droit à un financement… Il m’a même mis la pression en me disant que ça ne serait peut-être pas possible d’être aidé pour terminer ma formation (je ne commenterais pas leur politique).

Résultat ? J’ait ravaillé 6 jours sur 7 pendant 1 ans. J’ai mis 20 000 euros de côté tellement j’ai eu peur de ne pas pouvoir terminer ma formation. Le problème c’est que je j’enchaînais les semaines de 5-6 jours d’affilé de 12 heures. Un jour je me suis retrouvé au bout du 11ème jour en train de me dire ce que je fichais-là…

Entendez-moi bien : ce n’est pas la bonne façon de procéder. J’ai faillis faire un burn out à cause de cela. Ce qui m’a sauvé c’est que j’avais une hygiène de vie de compétition : sport tous les 2 jours, nuit de 8 heures chaque semaine pour récupérer, etc.

Respecter son rythme

Les entrepreneurs qui vous encouragent à sortir de votre zone de confort vous donnent un mauvais conseil. Car ils ne vous disent pas comment faire.

Souvent les entrepreneurs ou investisseurs sont pris entre deux chaises : réussir ou échouer. La vie est comme une chaise où les barreaux de la chaise représentent votre famille, votre sommeil, vos amis, votre santé physique, etc. Si vous négligez un de ces piliers, votre vie devient bancale. Ne négligez pas votre santé, mais si vous en êtes rendu là aujourd’hui, rien n’est irrémédiable : chaque personne a la faculté de résilience (dont je vous parlerais dans un autre article si vous me le demandez).

Principe numéro 3 : votre organisation DOIT être rentable

Ce dernier principe est le plus difficile à mettre en oeuvre. Car il sous entend que vous avez au préalable identifié vos leviers de rentabilité.

Quel est votre valeur horaire ? A combien s’élève la richesse de vos compétences actuelles sur le marché du travail ? Autrement dit, quel est votre salaire horaire ? Lorsque vous aurez la réponse à cette question, vous pourrez voir si vous êtes en capacité d’embaucher des aides pour vous libérer du temps sur les tâches plus lucratives de votre entreprise.

Exemple : mon salaire horaire est de 12 euros net de l’heure. Mon ménage me prend 2 à 3 heures par semaine. Si j’embauche un service de ménage à mon domicile à 12 euros net de l’heure et que je peux gagner 50 euros en une heure avec mon activité, alors j’ai un bénéfice net de 38 euros. Je gagne donc plus de 3 heures de temps libre que je peux réinvestir dans mon activité.

Ceci est un exemple grossier. Mais vous pouvez comprendre que votre organisation personnelle impacte votre activité professionnelle.

Comme nous l’avons vu dans cet article, vous pouvez vous enrichir en partant de zéro. La difficulté consiste à mieux organiser ses journées, à gagner du temps de qualité et respecter ces 3 principes de base. C’est du moins ce que j’ai fais sur mon site internet sur le concours d’infirmier.

N’hésitez pas à partager cet article à un ami qui aurait besoin de ce genre de conseils pour réussir ses projets 😉

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment on "Comment réussir en partant de ZERO"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*